Rouge, bleu II, 2012


Ici, la documentation de la « performance » Rouge, bleu II réalisée plusieurs fois dans des espaces différents. Mais peut-on appeler cela une performance ? Je préfère la notion de flash mob ou streetbooming pour son aspect social de réunification. Une collectivité s’affirme ici après Rouge, Bleu. Il y a une réaffirmation dans le réel d’une recherche d’un territoire avec le drapeau emblème qui permet l’appartenance à un groupe. Le rouge est le bleu sont des couleurs qui appellent le regard. Ce drapeau est peut être l’art, l’action.